TAXE ROBOT

Donner une note

La robotisation est le principal responsable du chômage

Il est question d’une taxe robot…

Je n’ai pas tout compris.

Aujourd’hui pour rester compétitives, les entreprises sont obligées de réduire les coûts. Pour fabriquer des produits, les salaires sont la plus grosse dépense. Depuis quelques décennies , les entreprises qui ne voulaient pas déposer le bilan n’avaient pas d’autres choix que de délocaliser vers des pays où les salaires, taxes et réglementations sont plus « légers ».

Nous avons donc d’un coté des chômeurs qui aimeraient bien travailler , et de l’autre des entreprises qui préféraient avoir leurs salariés sous la main. Mais ,rien n’y fait, les taxes augmentent, les réglementations se durcissent… le chômage augmente, et les entreprises mettent la clef sous la porte… le monde à l’envers.

Avec la robotisation, on peu se passer des salariés… chinois, produire localement… et créer quelques emplois … locaux.

La taxe robot est claire : nos décideurs ne veulent pas d’emplois industriels. Les grosses entreprises vont accélérer leurs « déménagements « , les artisans et PME vont être les vrais payeurs. Ceux qui sont déjà limite vont laisser tomber… et s’inscrire au chômage.

Si vraiment l’objectif est de résorber le chômage, ce n’est pas une taxe robot qu’il faut, mais une aide aux PME qui s’équipent, avec peut être une préférence pour des robots de fabrication française.

Je vous laisse réfléchir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *