Deux poids, deux prunes

Donner une note

Résumé d’une discussion noté à un carrefour en attendant le bus:

Avec la tronche que j’ai, je me fais souvent arrêter par les flics. Je n’ai jamais mes papiers sur moi, c’est trop compliqué de les faire refaire à chaque fois que l’on se fait piquer son portefeuille. Certains agents le comprennent, et d’autres appliquent le règlement à la lettre et verbalise pour chaque document manquant, permis assurance, carte grise, carte d’identité… Je n’ai jamais été malmené, même par des fonctionnaires très énervés. Il faut dire que j’ai été mal élevé par mes parents, si un flic me fait signe, je vais vers lui je dis bonjour, et je discute poliment, même si cela me fait ch… Je sais c’est passé de mode, mais bon, je fais avec.
L’autre jour en après avoir parlementé pour essayer d’échapper à une pile de prune, je demande au gendarme pourquoi il ne intéressait pas au deux gars sans casque sur un scooter, du genre volé, qui avaient fait des aller-retour  en passant juste derrière lui durant toute notre discussion. La réponse du gars autant excédé par le scooter que par ma question,  en résumé : Il suffit qu’ils tombent juste au moment où je les regarde et c’est moi qui vais en taule. On a des instruction, ne pas faire de vagues…

Il a été gentil, il ne m’a collé que deux PV pour non présentation de papiers.

Je vous laisse réfléchir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *